Statistical Review of World Energy 2023 : chiffres clés en infographies

parue le
baccarat online gamblingLiên kết đăng nhập
©Pixabay

L'Energy Institute(1) a mis en ligne ce 26 juin le « Statistical Review of World Energy 2023 », rapport précédemment produit par BP(2) qui fait partie des principales publications statistiques portant sur l'énergie. État des lieux en infographies.

La consommation d'énergie dans le monde et la hausse des prix en 2022

En 2022, la consommation mondiale d’énergie primaire s’est élevée à 604,04 exajoules, soit une hausse de 1,1% par rapport à 2021 (et près de 3% de plus que le niveau pré-Covid de 2019). Cette hausse de la demande a été, comme l'an dernier, tirée par les économies émergentes (catégorie dans laquelle le rapport inclut la Chine). Les émissions mondiales de CO2 liées à l’énergie - qui comptent selon le rapport pour 87% de l'ensemble des émissions mondiales de CO2 - continuent quant à elles à augmenter : elles se sont élevées à 39,3 milliards de tonnes en 2022, soit 0,8% de plus qu’en 2021.

L'année 2022 a naturellement été marquée par de fortes hausses de prix sur les marchés de l'énergie, dans le contexte notamment de la guerre en Ukraine. Le prix du baril de Brent s'est ainsi entre autres élevé de 40% par rapport à 2021 (avec une moyenne annuelle de 101 $ en 2022) tandis que le prix du gaz sur le marché européen a augmenté de plus de 130% et que celui du lithium(3) s'est même élevé de près de 335% entre 2021 et 2022.

baccarat online gamblingLiên kết đăng nhập

baccarat online gamblingLiên kết đăng nhập

La composition des mix énergétique et électrique en 2022

« La prédominance des énergies fossiles est restée largement inchangée » : en 2022, celles-ci ont encore compté pour près de 82% de la consommation d'énergie primaire et environ 61% de la production d'électricité dans le monde. La consommation mondiale de charbon - pourtant décrié pour les émissions importantes de CO2 associées à sa combustion - a en particulier encore augmenté de 0,6% en 2022 et cette filière a compté pour 35,4% de la production mondiale d'électricité l'an dernier. Notons que la consommation de gaz naturel a dans le même temps chuté de 3% au niveau mondial en 2022 et que la Russie a, malgré les sanctions, encore compté pour près d'un tiers des exportations européennes de gaz durant cette année.

Le développement des énergies renouvelables s'est poursuivi, en particulier dans le secteur électrique : la production d'électricité des filières renouvelables hors hydroélectricité (qui reste de loin la principale filière renouvelable dans le mix électrique mondial) a encore augmenté de 14% en 2022 (après une hausse de 16% en 2021). Rappelons que la Chine occupe toujours une place centrale pour le développement de ces filières, le pays ayant compté pour 37% de l'ensemble des nouvelles installations de capacités solaires dans le monde en 2022 et pour 41% de celles de capacités éoliennes.La part du nucléaire, filière dont la production a chuté de 4,4% dans le monde en 2022, a légèrement baissé à un peu plus de 9% du mix électrique mondial.

baccarat online gamblingLiên kết đăng nhập

Les chiffres clés de la consommation de pétrole et de gaz

baccarat online gamblingLiên kết đăng nhập

Sources / Notes
  1. La major continue de soutenir cette publication.
  2. Carbonate de lithium.

Sur le même sujet